J'achète ou j'achète pas?

Publié le par Alcarino

Telle est la question du jour. Et la réponse dépend du niveau de confiance que vous êtes prêts à accorder au matériel loué. Perso, nous on est totalement paranos, mais il y a peut être moyen de nuancer.


PMT (si on parle fédé) : achetez !

Pour le masque, et en général, on préfère les jupes transparentes, qui réduisent moins le champ de vision. N’hésitez pas à dépenser quelques euros de plus pour un masque correcteur si vous en avez besoin. La plongée, c’est beaucoup une histoire de vision.
Pour les palmes, laissez tomber les palmes chaussantes : vos orteils garrottés qui sortent du chausson sont fort laids, et puis ça doit être très douloureux. Une bonne paire de palmes avec un strap, ca fait tout de suite plus sérieux, c’est confortable, et les booties (chaussons pour les fédés) protègent vos pieds en maintes occasions.
Le tuba fait partie du matériel standard. Le notre est dans une poche de la BCD, et il est plein d’algues. C’est dire comme on s’en sert…

Combi : réfléchissez !

Si vous louez, vous risquez de vous retrouver avec une combi trop petite qui vous étrangle, ou dont la couture de l’entrejambe va ruiner vos nuits tropicales. Si la combi est trop grande, vous allez embarquer des litres d’eau, et vous allez avoir froid, en plus de ressembler à un sharpei (vous savez, les chiens chinois pleins de plis). Dans les deux cas, vous ne savez pas combien d’individus louches et à l’hygiène douteuse ont pissé dans la combinaison que vous allez quand même payer un peu… A vous de voir.

BCD et tuyaux : calculez !

Une bonne BCD vaut environ 500 euros, et les flexibles (first stage, regulator et octopuss plus tuyaux) se payent environ 400. Allez, à 1000 euros, vous avez votre matériel, qui vous va, que vous connaissez, et dont l’entretien et la dernière révision vous sont parfaitement connus. Si vous louez le matériel, ça va cous coûter en moyenne 10 dollars par jour. Le calcul est simple : si vous pensez que vous allez plonger plus de 100 fois dans les 5 ans qui viennent, vous allez amortir facilement, et gagner en sécurité et en confort. Dans le cas contraire, demandez vous quand même si vous avez toujours pris des décisions financièrement raisonnables. De plus, il existe des coins où les dive centers n’ont pas de matériel a louer. Et ce ne sont pas les plus mauvais spots à plonger….


Bouteilles, poids, ceinture : laissez tomber !
  • Vous ne pourrez pas voyager avec une bouteille pleine. Vous aurez toujours besoin d’un compresseur sur place. NON ! Vous n’allez pas acheter votre compresseur !!!
  • Pour les poids, si vous êtes très précis sur votre lestage (en général, ça veut dire que vous avez votre propre matériel), et que vous êtes sur un nombre impair de kilos, ça vaut peut être le coup d’emmener deux poids de 500 grammes. Ca vous évitera de faire la plongée de profil. Plus que ça, on frise la dilapidation de fortune en excédent de bagages.
  • La ceinture personnelle est utile aux gens aux hanches sensibles, ou très soucieux de leur confort. Pourquoi pas? Sachez néanmoins que si vous avez acheté une stab (pour les fédés) de modèle récent, vous aurez des poches à poids.

 

  Allez, l’important finalement, c’est de se faire plaisir. Alors notre meilleur conseil c’est : faites ce que vous voulez, dans les limites de la prudence, et que ça vous rende heureux.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article