Bali : Piège à ristous !

Publié le par alcarino

Ah Bali, c’est le paradis sur terre! Une île enchanteresse, un climat idéal, et les gens, les gens ! Trop sympas, accueillants, souriants, tout ça tout ça. On l’a entendu cent fois. Et bien nous on est pas d’accord. Bali c’est pas mieux qu’ailleurs en Indonésie. C’est surtout un grand piège à touristes. Pour alimenter la thèse, voici une petite liste de « piège à ristou » que nous avons relevé. Tout est vécu !

Le logement : Arrivés à Ubud, tu te laisses guider vers un adorable ensemble de bungalows, trop typiques, et avec une piscine trop top de la balle. Petit dej’ compris, le prix est séduisant. Le monsieur de la réception trop sympa demande combien de temps vous voulez rester. Tu n’en sais rien, mais pas de problème, tu vas régler deux jours d’avance et on verra après. Trop cool l’ambiance ! Au bout de deux jours, vous êtes trop bien, les enfants sont extatiques, allez, vous restez 3 jours de plus. Pas de problème, on est entre potes ! A l’aube du sixième jour, tu dois partir, et le blues au cœur, tu vas régler la note. Le monsieur de la réception, le trop sympa du début, demande de payer 5 jours. Mais comment se fait-ce ? Nous avons déjà donné les roupies pour deux jours ! Et là, le sourire se fait rictus, et on te demande le reçu. Le papier qui prouve que tu n’es pas un sale bule (lire boulez = homme blanc) voleur et menteur, quoi. Et pour appuyer la demande, deux gros balaises viennent rejoindre le monsieur trop sympa. Eux, ils ne se donnent même pas la peine de poser un rictus sur leurs trognes. Pas le choix pépère, t’allonges ! Et tu entends le jingle «  PIEGE A RISTOU !! » qui résonne dans ta tête…Allez, pour le prix, tu leur fait un doigt d’honneur en partant, ils ne vont pas courir après la bagnole. Trop cool les mecs, pas agressifs, quoi….

La bouffe : on veut bien admettre qu’en Indonésie, le menu est plus une liste de ce qui pourrait être possible que le sommaire des délices préparés par le chef. C’est quand même à Bali que le Sea food restaurant du bord de mer envoie la serveuse en terrasse pour expliquer qu’il n’ y a pas de poisson ce soir ! Pour ce qui est des consos, le jus de mangue arrangé au sucre ne va pas te noyer. Il est dans un grand verre certes, mais à peine plus large qu’une paille, et plein de glaçons. Pour les prix par contre, tu n’as pas bien regardé le menu, gros gourmand ! En bas, ils disent 21% tax and service not included. Et oui, tu vas rajouter au moins 50 000 roupies au prix que tu avais calculé ! Mais t’inquiètes pas, ça va aller tout droit au gouvernement. Entends tu la musique qui fredonne «  piège à ristou » ?

Les plongées : En plongeur prudent, tu vas vers un centre PADI plein d’étoiles, et tu as raison. Ce que tu ne sais pas forcément, c’est que le centre en question a obtenu sa licence 5 * il y a quelques années en faisant venir un instructeur patenté et compétent pour quelques mois, le temps qu’il obtienne les licences et agréments nécessaires. Ensuite, ils lui ont filé un bonus, et il est retourné chez lui. Et il y a eu tellement de choses à faire qu’ils n’ont pas mentionné le départ de l’instructeur. C’est bête, hein ?  Mais tant que les ristous ne se plaignent pas, on plonge ! D’ailleurs, à 30 ou 40 $ la plongée, on va pas se casser la tête à acheter un bateau. On va donner une com aux pêcheurs du coin, qui vont emmener le ristou en Jukung. Trop typique, on adore ! Après deux mises à l’eau acrobatiques où tu as failli te faire assommer par le balancier, et un retour où tu as gerbé tripes et boyaux, tu reconnais la musique que sifflote le pilote du Jukung. Ca fait : « Hmmmm piège à ristou… ». Il y a encore pire : les gars viennent avec le matos te chercher sur la plage devant ton resort, avec le beau bateau que tu as vu sur internet, et ensuite, ils déchargent les bouteilles, et tout le monde sur le Jukung !!! Eux, c’est à tue- tête qu’ils braillent « piège a ristou, oh yeah ! » sur de la musique techno.

 

La location de motos : « Trop sympa le gars du resto, il m’a fait un super prix sur la location de moto ; il est bien moins cher que les autres ! Du coup, j’ai loué 2 motos pour demain 15 heures, comme ça on pourra aller chacun sur la sienne faire un tour cheveux aux vents, tout ça tout ça… » Et  le lendemain quand tu vas au resto, il est pas là le gars trop sympa…Le trop sympa du jour te demande de l’attendre un peu. Tu veux une conso en attendant ? (Piège a ristou ?) 15 heures 30, voilà le quidam qui se pointe sur sa moto. Il parle au trop sympa du jour, et te loue sa propre pétrolette et celle de son pote ! Tu n’as pas le choix d’ailleurs, parce que si tu regardes bien, il n’y a pas d’autre moto garée devant le resto. Tu parles d’un Bike Rental !! Honda, ça veut pas dire «  piège a ristou » en chinois ?

Les loisirs : le tour de banana boat à 5 $ par personne, le jet ski a 200.000 roupies le ¼ d’heure, quand tu connais les salaires du coin, ça calme ! Alors tu tentes le coup du gars qui parle un peu indonésien, qui a le Kitas (carte de résident en Indonésie), histoire de négocier un discount. Mais le gars trop sympa qui s’occupe du business t’explique qu’il n’a pas le droit de faire des prix, même s’il y a 80% de touristes de moins que l’année dernière à cause des bombes. En effet, le boss, c’est un bule (lire boulez) qui vit à Denpasar, et on peut pas le joindre aujourd’hui. Et la sonnerie de son mobile c’est pas par hasard un air que tu connais... «  piejaristou-piejaristou-piejaristou… » ?

Allez, sois honnête, je suis sûr que tu en as une ou deux à raconter aussi. Utilise la rubrique commentaire, on fait un concours. Si tu gagnes, tu recevras une coiffure de chef indien en plumes de pigeon. PIEJARISTOU !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pat 07/03/2013 00:00


Trop long à raconter en détail mais un faux agent de voyage avec deux fausses agences de voyages très propres sur rue à Kuta et dans un grand centre commercial, un faux reçu pour une fausse résa
d'une nuit d'hôtel à notre retour des Gili...bref ! j'ai pas voulu laisser passer le truc même avec l'avion retour pour la France le lendemain... police touristique, zon chopé un complice qui m'a
remboursé le soir même en  s'excusant platement au commissariat et cherchaient l'autre quand on a décollé. Grrrrr

Erwin 09/11/2011 21:48



Moi, j'ai trouvé Bali désolant au niveau du rapport avec tous ceux qui vivent du business du tourisme,aucune authenticité,ils haient carrémént les touristes et cela se ressent...J'ai meme eu a
faire a un commercant refusant de me vendre une puce telephonique locale(2euros)car moins chere que celle qu'ils refourguent aux touristes habituellement (8euros).Les arnaques au change,la
monnaie mal rendue etc...A vomir...Et qu'on ne me sorte pas la these des pauvres balinais qui n'ont pas de quoi manger,c'est pas l'Afrique .... ils sont gavés et preferent souvent ne pas vendre
s'ils ne font pas au moins 6 ou 7fois le prix d'achat de leur marchandise,beaucoup ne sont plus obligé de vendre beaucoup car ils vendent cher(j'entends biensur a leur niveau)...Je pense qu'ils
n'ont pas conscience du cout pour beaucoup d'européens de se rendre la bas et qu'ils en patiront a terme avec cet escalade au profit...Bref meme niveau paysage il faut arreter c'est beau mais pa
plus que bien des régions dans le monde...Perso j'appelle pas ca le paradis absolu comme certains,niveau paysage j'ai davantage apprécié les iles en thailande!En fait je trouve qu'on en parle
trop par rapport aux rencontres qu'on y fait bien souvent.Heureusement de belles rencontres tt de meme avec ceux qui n'ont rien a vendre directement des qu'on s'eloigne dans les terres,le seul
Bali qui n'est pas pourri par le rapport humain-argent qui décidemment pourri notre race(humaine) partout...



wanouh 23/04/2010 09:30


Bonjour, juste un petit mot pour dire à quel point je suis d'accord avec cet article sur Bali ... Après 2 mois et demi ici (60 plongées environ), il est juste de constater que les Bule ne sont pris
que pour des porte feuilles sur pattes ! Si vous n'avez pas peur des sentiers un peu moins touristique, préférez Java, Sumbawa ou Florès. Par contre je dois modérer les propos en ce qui concerne
les plongées, ce n'est quand même pas partout qu'on trouve une belle épave à 5m, des "troupeaux" de Mantas qui restent une heure et quart à tourner autour de vous !


jac 18/09/2006 05:40

Bonjour,je souhaite d\\\'abord te féliciter pour ton blog, et réagir sur ton article sur Bali. Je ne peux pas argumenter sur la plongée, je ne pratique pas, en revanche d\\\'après ce que j\\\'ai pu entendre, il est clair qu\\\'il existe des spots en Indonésie 100 fois mieux que Bali. Ce sur quoi je ne suis pas d\\\'accord avec toi, c\\\'est le côté piège à touriste. Certes Bali est submergé de touriste, comme la Corse, Paris, Rome, la cote d\\\'azur, Biarritz, bref, que des lieux ou villes qui n\\\'attirent pas les touristes par hasard. Si donc il y a beaucoup de touriste à Bali, c\\\'est avant tout parce que c\\\'est une île superbe; tu peux être dans des endroits branchés au bord de l\\\'océan Indien, ou si tu le souhaites t\\\'isoler près du volcan ou au milieu des rizières. C\\\'est pour résumé une île où tu trouves de tout: la splendeur, la modernité, la tradition, et certes les côtés négatifs que tu as souligné. Mais il ne faut pas généraliser. J\\\'habite à Jakarta, Bali c\\\'est l\\\'endroit idéal pour un week-end tranquille, c\\\'est facile d\\\'accès etc. J\\\'ai remarqué qu\\\'il était de bon ton, lorsque l\\\'on commence à connaitre un sujet, de critiquer ce par quoi on est entré dans le sujet. Un fan de reggae te dira que Bob Marley s\\\'est donné au système etc. Il se trouve que je suis fan de reggae. Et bien y\\\'en à pas beaucoup qui peuvent aligner 10 albums de la valeur de ceux de Bob Marley. De même, et je me fais le relai de personnes qui ont voyagé partout dans le monde, il y a peu d\\\'endroit dans le monde qui peuvent rivaliser avec Bali.Bon parfois je m\\\'écarte du sujet...Enfin, l\\\'Indonésie est une suite d\\\'îles magnifiques, il faut du temps pour les découvrir, il est normal de commencer par Bali, il est important de continuer ailleurs, sans pour autant balancer sur Bali.bye.