D'où viens tu étranger? D' Amérique

Publié le par Alcarino

Sur les bateaux, vous rencontrerez aussi des Nord Américains. J'inclue aussi les Canadiens là dedans. Comment les reconnaitre?

Facile, ils parlent Anglais! Et quand les Canadiens parlent francais, ils ont un accent inimitable qui fait qu'on doit se pincer la cuisse pour pas rigoler. Vous me direz, et vous aurez raison, qu' il n'y a pas que les Américains pour parler anglais. Alors voyons plus loin.

Le format d'abord : les Americains ils sont BIG. Ils sont grands, ils ont de larges épaules, ils ont des gros bras, avec des gros tatouages dessus, souvent des gros ventres, et parfois des grosses gueules. Ils aiment bien mettre des bandanas sur la tête aussi.
Et ils ont les plus grands pieds du monde. Mon Dieu ces arpions qu'ils ont! Moi qui fait un confortable 45, j'ai l'impression d' avoir acheté mes chaussures au rayon enfants quand je vois leurs tongues.

Leur matériel : il est de marque américaine genre AmScub. Quand il est en Indonésie, l'américain est quand même un peu malheureux, parce qu'il ne peut pas utiliser son fusil harpon, comme à la maison. Et oui, là bas, il y a des bourrins qui pêchent au fusil harpon avec des bouteilles. Pour attraper des BIG fish!!

Sur le bateau, les américains sont assez abordables. Ils viennent même plutôt volontiers vers vous, si vous parlez l'anglais, et vous posent plein de questions. Vous pouvez d'ailleurs leur poser les mêmes, ils y répondront avec plaisir : la femme, les gosses, leur boulot. Ils adorent parler de leur boulot, et vous faire comprendre qu' ils sont super importants, qu'ils gagnent plein de fric, mais qu'ils travaillent trop, et que du coup, ils ne passent pas assez de temps avec leur femme. Moi je dis qu' ils préfèrent aller s'enfiler des binouses avec les potes après le bureau, mais je vois le mal partout.

Mais surtout, le truc qui pour moi les caractérise, c'est le log book. Là dessus, ce sont des vrais malades. A peine la plongée terminée, les mains encore humides, ils se jettent sur leur carnet et notent tout ce qu'ils ont vu. Et attention, les Américains ils n'écrivent pas comme moi sur leur log book, moi qui écris parfois : "plein de poissons jaunes et bleus, et des nudi bien sympas". Non, ils écrivent les vrais noms de toutes les bestioles, et quand il ne savent pas, il copient sur le voisin (en demandant tout de même la permission car ils sont 'highly civilized'). En bref, pas question d'avoir une plongée de retard sur le log book, et il faut que tout soit bien catalogué. Des junkies du renseignement je vous dis!

Allez bye bye my friend.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article