Plonger à Sangalaki

Publié le par Alcarino

     

info au 16 Février 2008

LE RESORT DE SANGALAKI VIENT DE REPRENDRE SON ACTIVITE !



P'tite description :
Sangalaki est une minuscule île au nord de Kalimantan (indiquée par un point bleu sur la carte çi-dessus) au large de la ville de Berau, C'est une plage de sable blanc sur laquelle les tortues viennent pondre toute l'année - vous ne manquerez pas d'en voir pendant votre séjour ! Une organisation de protection des tortues s'occupe de surveiller la ponte des adultes et récupère les oeufs pour les faire maturer dans des chambres spéciales. Les "rangers" lâchent les bébés nouveaux nés à la mer plusieurs fois par semaine. C'est un moment très émouvant pour tous ceux qui ont vu maintes fois à la télé dans les documentaires animaliers les bébés tortues se faire manger par les oiseaux avant même d'avoir atteint la mer!
Rien à visiter à terre car tout ce qui fait la merveille de cet île se trouve sous l'eau. Les non-plongeurs risquent de trouver le temps long!

Comment y aller? Une heure d'avion à partir de Balikpapan dans un petit coucou (excusez, je ne me souviens pas du nom de la compagnie aérienne), arrivée à Berau et transfert en bateau pendant deux heures pour atteindre Sangalaki. En provenance de l'Europe, un vol quotidien Silkair (Singapour Airlines) vous ammène à Balikpapan - sur Bornéo - où vous passerez une nuit (hôtel Gran Senyur ou hôtel Le Grandeur recommandés) avant de prendre un vol pour Berau le lendemain.

Pour qui? Tout le monde y trouve son compte; les enfants qui peuvent jouer sur la plage et faire des pâtés ou jouer dans la mer à très petite profondeur.
La plage de Sangalaki est véritablement une plage de rêve. Les plongeurs de niveau 1 se régaleront car la profondeur maxi autour de l'île est de 20m environ. Un peu de courant mais rien d'insurmontable même pour un débutant.

Les plongées : Ce qui fait l'unicité de Sangalaki, c'est la présence des raies mantas! Spectacle quotidien aussi bien en profondeur qu'en surface. Les mantas sont garanties à Sangalaki! La vie du reef est très riche et nous avons été surpris par la grosseur des poissons de reef - sans doute parce qu'il y a plein de choses à manger. Rencontres régulières avec des tortues et même la possibilité de voir des poissons mandarins (rare). Beaux coraux mous et durs. Visibilité toujours un peu laiteuse à cause du plancton, mais c'est ça qui fait venir les mantas.

Le resort : Chambres basiques dont certaines sont climatisées. Nos infos quant à la qualité du resort et des bungalows sont basées sur ce que nous en avons entendu. Un grand nettoyage a été fait, les nouveaux gérants ont pris le taureau par les cornes pour redorer le blason de Sangalaki.


Commentaire d'Absolute Divers :

Pas de commentaire négatif à faire pour le moment, puisque nous n'avons pû essayer le resort depuis sa reprise et sa réouverture.
:) A Sangalaki, les plongées sont peu profondes, un plongeur de niveau 2 ou + sera peut être un peu en manque de profondeur après quelques jours. Possibilité d'aller se faire un 'deep dive' sur l'île voisine de Kakaban et d'aller snorkeler avec des méduses innoffensives (2 spots dans le monde seulement) dans le lac de Kakaban. Enfin, un immense moment de bonheur est de pouvoir assister à la naissance des bébés tortues et d'aller les déposer vous même dans la mer.



Contact :

Website : www.sangalaki.net
Mail : senomentik@indo.net.id

Publié dans Plonger à Bornéo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Malene 09/02/2008 20:23

Apparement le resort a ré-ouvert avec en plus des anciens "proprios", une nouvelle équipe...http://www.sangalaki.net/Avec un peu de chance, le niveau de prestation va remonter... Encore une destination à tester !Malène aka Malenalo

ab organizator 01/09/2006 20:06

je viens de faire le tour de ce panorama indonesien de plongée et je dois avouer qu il reflète trés bien la réalité vécue avec mes amis de neurasténic city.
la plongée en indo c est pas pour les pétzouilles en bande des clubs du dimanche mais pour les vrais de vrais.
Ce serait cependant sympa sur ce site de dire qu'il faut toujours prévoir un peu de roupia ou de dong quant on va taquiner le pygmé sea horse à manado.
et surtout quant aprés la plongée la tempete se leve!!!!!!!
biz coc