Plonger à Nabucco

Publié le par Alcarino

        
P'tite description :  Au nord de Kalimantan et à 3h30 de bateau en partant  à l'est de la ville de Berau (voir point bleu sur la carte çi-dessus), l'île de Maratua (une île en forme de fer à cheval) est surmontée d'un petit îlot paradisiaque : Nabucco.  Nabucco ne présente guère d'intérêt hormis pour y servir de base de départ pour des plongées. L'île est juste assez pour héberger le resort donc pas de ballades en perspective!

Comment y aller? Comme pour Sangalaki, vous prenez l'avion de Balikpapan vers Berau en une heure, puis transfert en bateau jusqu'à Maratua (un peu long le transfert).  Si vous venez d'Europe,  un avion Silkair de la Compagnie Singapore Airlines vous ammène à Balikpapan - sur l'île de Bornéo - en deux heures,  puis  nuit à Balikpapan (hôtels Gran Senyur ou Le Grandeur recommandés) et suite du voyage vers Berau le lendemain.
Pour qui? Il n'est pas recommandé d'aller à Nabucco si vous ne possédez qu'un niveau 1. Il vaut mieux avoir un niveau "Advanced" pour profiter au mieux des tombants et des passes et quelques dizaines plongées dans les palmes pour arriver à gérer les courants parfois un peu traîtres. L'île de Nabucco n'est pas non plus un lieu idéal pour les familles avec de jeunes enfants : pas de plage, les mômes se barbent un peu là bas et on ne peut pas les emmener sur les bateaux (sauf si l'on part faire une journée de plongée à Sangalaki et qu'il y a suffisamment de place pour les non-plongeurs).
Les plongées : Si l'on est chanceux, on peut voir des merveilles autour de Nabucco  (groupes de tortues par dizaines, tornades de barracudas, raies aigles immenses, gros requins, bans immenses de jackfish), mais ça, c'est seulement valable quand on y va à la bonne saison (de Juin à  Novembre) et qu'il y a du courant.  Nous y sommes allés à Pâques et là, manque de pot, il n'y avait rien. Nous avons bien croisé quelques tortues, un énorme requin nourrice et de belles langoustes, mais nous sommes restés sur notre faim après les descriptions extatiques de nos amis plongeurs qui nous avaient précédé dans le coin. En tout cas une chose est sûre, s'il n'y a pas de courant, il n'y a pas de gros - ce n'est pas une nouveauté - et dans ce coin là, quand il n'y a pas de gros, on s'ennuie pendant les plongées surtout qu'il ne faut pas compter voir du petit  (essentiellement des coraux durs). Néanmoins, pour nombre de plongeurs, les alentours de Maratua sont un paradis sous marin. A vous de tenter votre chance! Ne manquez sous aucun prétexte la journée de plongée sur Sangalaki (raies mantas garanties cf notre article sur Sangalaki) et/ou sur Kakaban pour aller voir le lac aux méduses.
Le resort : Les bungalows sont assez confortables et  disposent tous d'un accès privatif à la mer par un escalier qui plonge dans l'eau à partir de la terrasse. Vue superbe des bungalows! Attention, tous les bungalows n'ont pas la clim, mais ils ont tous une salle de douche tout à fait acceptable. Chaque bungalow dispose d'une petite pièce attenante pour ranger son matériel et ses valises. Nous, vu le prix du bungalow, on y a fait installer un grand lit dans lequel nos filles ont dormi.


Le restau :
 
Bonne nourriture indonésienne et internationale, repas bien équilibrés, on mange bien et en quantité.

Commentaire d'Absolute divers :
:( La première plongée à 7h du matin se fait  avec un thé et une gauffrette dans le ventre. C'est carrément pas cool! En plus, l'air des bouteilles avait un goût de silicone ce qui gâche le plaisir de la plongée - peut être ont-ils remis de l'ordre là dedans depuis. Le resort n'est vraiment pas bien fait pour les enfants et notre petite fille de 6 ans s'y est ennuyée. Le transfert en bateau est long et si le temps est à la tempête, on risque de passer un sale moment.
:) Le cadre est splendide; c'est un bout de paradis! L'escalier perso qui plonge dans la mer est hyper agréable et on peut chasser les crabes à marée basse et faire un brin de marche avec de l'eau à mi-mollets. A marée haute, on peut se baigner au pied de son bungalow, voir des tortues ou des petites raies. Prévoir des chaussures qui vont dans l'eau pour marcher dans la mer parce que ça pique et ça coupe un peu.


Contact :
Website : www.nabuccoisland.com
Mail :senomentik@indo.net.id

Publié dans Plonger à Bornéo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article